Ancien nageur, l’eau est mon élément. Tout au moins elle l’était en surface : je n’avais jamais plongé avant ce début d’année 2017. J’ai depuis longtemps effleuré l’envie d’aller voir plus profondément mais cela ne s’est concrétisé que récemment. J’ai découvert que mon amie Patricia faisait de la plongée depuis quelques mois et était devenue comme « envoutée » par ce nouvel hobby. Je me suis donc intéressé de savoir qui avait pu lui donner de telles émotions et autant de plaisir. « Cédric, c’est Cédric mon instructeur et si tu dois faire de la plongée, c’est avec lui ! » m’a-t-elle répondu sans détour. Aussitôt dit, aussitôt fait, contact était pris avec ce fameux Cédric… et je ne le regrette pas ! Passionné et passionnant, il allie des qualités andragogiques et une patience qui laisse vite croire que l’on peut y arriver. J'ai commencé par mettre le nez dans les bouquins afin de préparer le terrain par la théorie, compréhension minimale à acquérir avant d’imaginer mettre un scaphandre. Les mois de décembre 2016 et de janvier 2017 ont donc été consacrés à apprendre, au sec. Est venu ensuite le moment de se mouiller en piscine, endroit que je connaissais bien mais en ayant jamais porté autre chose qu’un caleçon de bain. Et là, c’est la découverte pour de vrai. Tout l’équipement qu’il faut comprendre, savoir monter, contrôler, démonter, ranger, etc. Les premiers briefings et mises à l’eau pour s’exercer en toute sécurité. Et voilà le maître mot de l’approche de Cédric : la sécurité. Du matériel régulièrement contrôlé, du temps pour l'apprivoiser et avancer à son rythme. Surpasser ses propres capacités est aussi dangereux qu’un défaut matériel. Alors, on prend le temps. Les plongées en milieu naturel s’approchaient à grands pas mais il faisait encore un peu froid en mars/avril. Cédric m’a donc proposé de faire les premières plongées en lac avec une combinaison étanche ! « Et pourquoi pas ! » ai-je répondu. Un peu plus technique que la combinaison humide, l’étanche est une excellente école pour les aspects liés à la flottabilité. Il fallait donc essayer. Tout s’est très bien passé et les quatre plongées conduisant à l’obtention de l’Open Water Diver ont été faites ainsi. Cerise sur le gâteau : la spécialisation « étanche » m’est déjà acquise ! Que demander de plus ?  et bien... d’aller plus loin, tant parce qu’il y a encore beaucoup à apprendre mais aussi parce que l’encadrement sécurisant mis en place laisse imaginer faire ce pas, sans aucune appréhension. Je suis donc en train de faire l’Advanced Open Water Diver et j’adore ça !! Calme et consciencieux, Cédric ne laisse rien au hasard et cela se sent immédiatement. Précis et parfois tatillon sur des points de « détail », il exige le meilleur de tous et de lui-même, transmettant ainsi la notion de responsabilité individuelle si nécessaire dans cette activité ; un détail oublié peut avoir de graves conséquences ! Plongez pour le plaisir et restez conscient de vos limites, ni plus, ni moins. Et c’est déjà beaucoup. Je ne peux que vous recommander de le contacter pour découvrir ce sport et son lot de plaisirs, rires, félicitations, recommandations et encouragements. Bonnes bulles à tous !

Vincent

J’avais toujours rêvé de plonger, mais je ne le pouvais. Le jour ou j’ai enfin pu réaliser ce rêve… ce fut une révélation, sous l’eau je me sens chez moi ! Mon baptême à eu lieu le 9 juillet 2011 dans le Lac Léman, une vingtaine de jours après je faisais mes plongées pour l’OWD, puis j’ai enchainé … Être sous l’eau … c’est me retrouver avec moi-même. Puis, j’ai fait la connaissance de Ciccio (Cédric Magnin) début 2012, et j’ai eu la chance de plonger plusieurs fois à ses cotés (beaucoup de souvenirs en tête, des rires, des félicitations, des imprévus, c’est la magie de la plongée). Ça a été une vraie rencontre avec un passionné… qui partage cela de tout son cœur (toujours disponible pour répondre aux questions, conseiller, aider, encourager). Il est naturellement devenu un binôme, un ami, et un nouveau prof de plongée pour moi. Au fil du temps, et d’une sorte de pari, il m’a convaincu de passer mon Divemaster, moi la petite plongeuse du lac Léman… je n’étais pas sur d’être à la hauteur. Il m’a permis de m’améliorer (même si j’avoue que j’aimerai être encore plus perfectionnée, mais comme il dit : faut plonger, plonger, plonger), et je suis effectivement devenue Divemaster grâce à lui le 8 juin 2014. Il a été exigent et c’est ce que je voulais, être à la hauteur de mon DM. A mes yeux il y a encore des points que je souhaite améliorer, j’ai encore plein de rêve à réaliser comme de nager avec des dauphins, des requins, des tortues, des raies … et pourquoi pas des baleines ! J’ai énormément de plaisir à plonger et à partager cela avec d’autres, c’est pourquoi j’ai beaucoup de plaisir à venir donner des coups de mains à Ciccio durant ses cours que je recommande à toutes et à tous.

Delphine  "A dolphin in the lake"

J'avoue que mon 1er baptême de plongée m'impressionnait. J'avais peur d'y aller, de ne pas "réussir"... Après un looooong moment de réflexion, me voilà partie à la découverte de ce monde mystérieux qui m'était totalement inconnu. Avec l'aide de l'instructeur, à l'écoute, patient et passionné, nous nous sommes tranquillement mis à l'eau et là... c'était juste MAGIQUE !! Ce silence, perturbé uniquement par le bruit des bulles, me rendait de plus en plus sereine. Plus on avançait et mieux je me sentais. Une vraie sensation de liberté ! Lorsque nous sommes remontés à la surface, j'ai eu le sentiment de sortir d'un rêve... des larmes d'émotions coulaient... oui, je serais bien restée plus longtemps. Mais ce 1er baptême n'était que le début d'une nouvelle aventure ! Une aventure aux mille couleurs que je continue à découvrir encore et encore... MERCI à Cédric de m'avoir fait goûter à cet univers où tout est doux, serein et qui permet de mettre un moment sur "pause" notre quotidien.

Patricia

J’ai commencé à plonger en 2002 en faisant un brevet CMAS en Martinique. Ensuite j’ai fait chaque année, quelques plongées à travers le monde lors de mes vacances. Au bout d’un dizaine d’années, ayant plongé dans divers clubs où j’avais l’impression qu’ils ne connaissaient pas CMAS et que ma sécurité n’était pas assurée. J’ai décidé de faire un AOWD ici en Suisse. C’est là que je suis tombé sur Cédric avec qui j’avais travaillé par le passé. J’ai vraiment aimé la qualité de l’enseignement et la rigueur. Puis je me suis laissé prendre au jeu, en laissant ma passion grandir à chaque brevet et chaque plongée, jusqu’à devenir instructeur. Aujourd’hui j’aime avoir la possibilité de pouvoir transmettre cette passion. Et je prends toujours plus de plaisir à réaliser de nombreuses plongées lors de mes vacances à travers le monde.

Christophe